Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de elle petille
  • Le blog de elle petille
  • : Deux mains, dix doigts et des envies plein la tête de créer des vêtements, juste pour le plaisir et pour faire plaisir
  • Contact

Elle petille de musique

Recherche

Bibliothèque

 

 

Communautés amies

 

logo p11

 

150px_wesewretro.png

Catégories

Mes Blogs Copains

3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 09:41

Dans le magazine Avantages du mois de Mars 2011, une page était consacrée à Bastien de Almeida et sa boutique

 

http://bastiendealmeida.com/

Il s'agit d'une boutique située rue de la Condamine, Paris, dans le 17ème

Au téléphone je suis tombée sur lui... benh le coco il va vite, il parle vite... on se sent dans le milieu de la mode et des podiums lol...

Ils font également des cours de couture, donc voilà, j'ai pris un rendez-vous pour un cours de 2h30 !

(coût 20 euros de l'heure, un cours fait 2h30) , soit 50 euros le cours

 

jeudi matin après le cours :

Ca y est je suis donc allée à la boutique Bastien de Almeida.
Lui, c'est... un fashionista avec son petit caractère de chien...
Heureusement qu'Amandine, la couturière est là pour apporter un peu de sourire clin d'oeil

La boutique : une boutique à l'intérieur tout noir, très classe, avec de très jolies robes Vintages griffées sur les portants (du Feraud, du Dior, Lacroix...) et plein de bouquins sur la mode.

Le concept : vêtements Vintage américains / cabaret / clubbing

Lui : est l'image de sa marque, un mec dandy qui a du chien et qui passe pour un mannequin sur ses photos... avec un petit côté féminin propre à ce milieu. Un chouille tendu et pas super agréable, il est très directif... On sent qu'il a une boîte à faire tourner derrière... pas le temps de papoter...

La situation géographique : dans le 17ème quartier Batignolles, une rue à sens unique derrière le commissariat, pas très large, même en scoot... j ai eut du mal à me garer et la police tourne sans arrêt !
Adresse : 46 rue de la Condamine, 75017 PARIS



Equipement : des grandes surfaces de travail, tout le matériel prêté, des machines Juki et surjeteuses prêtes à l emploi






Donc je suis arrivée et j'ai ramené différents projets. J'avais une robe à retailler, une robe à faire mais sur laquelle je n arrivais pas à faire le patron proprement (la robe dentelle du magazine avantages) et une robe en cours assez difficile au niveau du tissu glissant.

les projets que j ai ramenés : (Delphine, j'ai suivi tes conseils tu avais bien raison de me recommander d'apporter différents projets)

** Une robe rétro sur laquelle je travaille, je n'ai même pas lu les instructions, j'ai tout fait à main levée tellement je sentais que j'allais me tirer les cheveux à lire...


** La robe que je dois diminuer d'une taille :


** Le patron du magazine Avantages, robe dentelle

***********



J'ai opté pour réviser le patron de base du corsage et j'ai attaqué sous la supervision d Amandine en vue de faire ma propre robe que je dessinerai.
Nous étions 4, donc vraiment c est du cours individuel, pas besoin de faire la queue pour avoir des conseils. J'étais la seule à avoir déjà touché une machine je crois. Les filles étaient là car elle ont eut un bon par le site Groupon pour un cours de couture moins cher. L'une à la fin n'avait pas l'air ravie... c est sûr, la couture c est pas le truc de tout le monde...

J'ai revu la prise de mensurations et comment bien adapter un patron et j'ai réalisé mon propre patron ainsi qu'une toile.

J'ai réappris comment bien piquer une pince et comment bien reporter la pince sur le patron de part et d autre.

Voilà donc au final je me suis vidée la tête pendant 2h30 et cela m'a coûté 50 euros. je pensais 40 euros, mais le site mettais 2h30 (20 euros de l heure, donc ça fait bien 50)... le site ne marche pas aujourd'hui on dirait.

En rentrant... benh j'ai monté toute ma toile, puis j'ai bien tout écrit pour ne rien oublier de ce que j ai appris... je me suis couchée à pas d heure... en mode HS le lendemain...

Voici le résultat



J ai aussi apporté le jupon crème Dior des années 50 pour le montrer et en savoir plus.

On m'a dit que c'est de la moire et qu'il n'y a pas d'apprêt dessus, qu'il peut passer tout simplement en pressing

Partager cet article

Repost 0
Published by Elle petille - dans Addresses
commenter cet article

commentaires