Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de elle petille
  • Le blog de elle petille
  • : Deux mains, dix doigts et des envies plein la tête de créer des vêtements, juste pour le plaisir et pour faire plaisir
  • Contact

Elle petille de musique

Recherche

Bibliothèque

 

 

Communautés amies

 

logo p11

 

150px_wesewretro.png

Catégories

Mes Blogs Copains

20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 10:10

 

For my birthday, my mum offered me my grandmother's sewing machine. It's not a modern one, but I love Singer sewing machine quality (the ones that are from the 60' - 80'). Nowadays they are made in China and quality is not as good as before.

 

I could find a video on our national archives (INA):

 

 

 

Repost 0
Published by Elle petille - dans Histoire
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 11:27

 

Une exposition à tomber par terre !!!

 

event129.jpg IMG_1017.JPG  Le musée Galliera inaugure sa programmation hors les murs au musée Bourdelle avec la 1e rétrospective parisienne jamais consacrée à Madame Grès (1903-1993). Maître de la couture vu par ses pairs comme le génie tutélaire de la profession, Madame Grès ne cessa de répéter tout au long de sa vie : « Je voulais être sculpteur. Pour moi, c’est la même chose de travailler le tissu ou la pierre ». Jusqu'au 28 août 2011. 
     
Repost 0
Published by Elle petille - dans Histoire
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 12:47

 

 

Voici une pièce que l'on m'a donnée, il s'agirait d'une robe de la maison Dior qui a été réalisée pour une cliente résidant au Bristol vers 1948. Une robe qui a plus de 50 ans, un travail d'orfèvrerie de la couture

 

(jeudi 4 mars : en montrant la robe à quelqu'un j'ai bien trouvé l'étiquette Christian Dior Paris qui était très cachée !)

 

 

 

 

Confiration, la robe vient bien de la maison Dior...

 

On m'a également donné le jupon crème ci-dessous qui est la copie confirme du jupon noir de la robe précédente.

Il est également étiqueté "Christian Dior Paris"

 

 

 
Repost 0
Published by Elle petille - dans Histoire
commenter cet article
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 10:39

 

folle-robe-dior-422886

Folle robe de Dior printemps-été 2009

La Haute-Couture, c'est...

 

10 maisons seulement en France : CHANEL, CHRISTIAN LACROIX, DIOR, GIVENCHY, JEAN-PAUL GAULTIER, et, moins connues du grand public, ADELINE ANDRE, DOMINIQUE SIROP et FRANCK SORBIER, et les deux dernières venues, VALERIE HASH et MAURIZIO GALANTE.

Mais, chaque année , une dizaine d'autres maisons sont élues "membre invité", ce qui leur permet de défiler au calendrier officiel.


20 000 euros, c'est le prix moyen d'une robe du soir ou d'un tailleur.

90% des clients sont étrangers. On compte peu de people - on leur prête des tenues gratuitement, pourquoi les acheter? - mais quelques reines, des fortunes du Moyen-Orient et des femmes d'affaires américaines


extrait : La mode, des métiers, une passion, Gentiane Lenhard, éditions Milan

 

Repost 0
Published by Elle petille - dans Histoire
commenter cet article
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 14:09
 
 image-21
  Rétrospective Yves Saint Laurent
  (1936 - 2008)
  Petit Palais - Paris
 
   Du 11 mars au 29 août 2010
    Sous le haut patronage de Madame Carla Bruni-Sarkozy
 

   La mode s’invite au Petit Palais le temps d'un vibrant  hommage au couturier Yves Saint Laurent, disparu en 2008. Dessins, vidéos et modèles dévoilent les 40 années de carrière de cet immense créateur, depuis ses débuts chez Dior à son ultime collection en 2002.

 

La Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent et le Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, présentent la première rétrospective sur l'oeuvre d'Yves Saint Laurent. 307 modèles de haute couture et prêt-à-porter sont exposés depuis les débuts du couturier chez Dior en 1958, avec  la fameuse collection "Trapèze", jusqu'à la splendeur des robes du soir de 2002.

De nombreuses photographies et films illustrent le contexte historique, la construction du style Yves Saint Laurent et les fondements de son oeuvre.

En 40 ans de création, Yves Saint Laurent a révolutionné la garde-robe de la femme en empruntant au vestiaire masculin le smoking, le tailleur pantalon et la saharienne pour en vêtir les femmes : il fit ainsi passer les attributs du pouvoir d'un sexe à l'autre.

S'inspirant de la rue (collection scandale 1971), de ses voyages imaginaires (Russie, Chine, Inde, Espagne, Japon, Afrique et Maroc) et de son dialogue avec l'Art (Mondrian, Picasso, Matisse, Van Gogh), Yves Saint Laurent n'a cessé "de faire de la mode une fête"

 

15 salles thématiques

 

Salle Robes de soirées et Smocking :

 

Salle-Smocking.jpg

 

Salle inspirée de l'Art :

 

salle-artistes.jpg

Moments fort de l'exposition :

La salle inspiration de l'Art

La robe de mariée cocon

La salle robes de soirées et smocking

Le bijou que YSL faisait porter à chacun de ses défilés sur l'une de ses créations préférées.

 

 

Robes surprenantes :

* La robe de mariée cocon

* Les robes insipirées d'artistes (les vestes Van Gogh  représentent un travail incroyable pour donner un effet de peinture au couteau, environ 700 heures de travail pour une veste)

* les robes alliant le mariage de la sculpture et du vêtement (moulage des seins et du ventre de Veroushka,  mannequin favori de YSL, par Claude Lalanne en 1969)

* les robes en plumes

 

 
Repost 0
Published by Elle petille - dans Histoire
commenter cet article
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 15:11

Madeleine Vionnet

 

Les arts décoratifs présentent l’exposition "Madeleine Vionnet, puriste de la mode", première rétrospective parisienne rendant hommage à l’une des plus grandes couturières françaises du xxe siècle à travers cent trente modèles de 1912 à 1939 conservés Aux arts décoratifs. Pionnière dans la maîtrise de la coupe en biais et de l’art du drapé, elle a su mettre son génie au service des Femmes et de leur bien-être. Madeleine Vionnet a permis une véritable transformation de la silhouette et de l’esthétique, marquant Ainsi l’évolution de l’émancipation du corps féminin. Figure phare de la haute couture de l’entre-deux-guerres, Madeleine Vionnet est considérée comme "le couturier des couturiers"

 

L’exposition scénographiée par Andrée Putman.s’achève par un défilé à partir des images des dépôts de modèles en taille réelle des 125 pièces.

 

 

 

         Les Arts Décoratifs - Mode et tex­tile

 

            107 rue de Rivoli  75001 Paris
            du mardi au vendredi de 11h à 18h       
            le samedi et le dimanche de 10h à 18h. Fermé le lundi

 

madeleine%20vionnet%20site

Repost 0
Published by Elle petille - dans Histoire
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 20:43



Pour écouter et visualiser cette vidéo plus confortablement, mettez la musique du blog en pause à droite.




Repost 0
Published by Elle petille - dans Histoire
commenter cet article